Paroisses de Roanne Saint-Paul en Roannais Saint-Pierre des Mariniers
http://eglise-roanne.fr/Avec-le-mercredi-des-Cendres
        Avec le mercredi des Cendres ...

Avec le mercredi des Cendres ...

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 5 mars 2014
  • réagir

…on entre en Carême. La cendre représente ce qui est sans valeur. En Israël, on s’en couvrait la tête pour signifier le regret de son péché, un deuil et une lourde épreuve. Le malheureux Job restait même assis dessus. Peut-être en avez-vous entendu parler ?


En clair, la cendre disait la faiblesse de l’homme. Et pourtant, un psaume ose poser la question à Dieu : "Qu’est-ce que l’homme pour que tu t’en soucies ? Tu as mis toute chose à ses pieds." Savoir si sous la cendre ne couve pas la flamme qu’un petit rien pourrait ranimer ?
Nombreux peut-être seront celles et ceux qui mercredi prochain feront la démarche de recevoir les cendres, sur le front ou dans les mains. L’ancien rite ne mâchait pas les mots : "Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.", ce qu’un prêtre de Chamonix traduisait alors : "Nous ne valons pas grand-chose !" Constatation bien pessimiste, il est vrai.
La démarche que nous ferons demande de dépasser le simple rite ; elle doit engager une certaine réflexion sur nous-mêmes. Peut-être n’en dégagerons-nous pas une fière idée. Mais le nouveau rite a adopté un langage plus engageant : "Convertissez-vous et croyez à l’évangile !" La conversion, c’est une sorte de retour sur soi-même, pour déceler ce qu’il y a de meilleur en chacun et le faire "éclater."

Une tradition a vu le jour ; jeûne et abstinence de viande. Il ne s’agit pas de battre des records de privation ou de compenser par autre chose : où sommes-nous donc allés chercher qu’il fallait manger du poisson ? "Le jeûne que j’aime, dit Dieu, c’est partager avec l’affamé !" (Isaïe).

D’une certaine façon, l’effort du corps se joint à l’ouverture du cœur. Donc quarante jours devant nous et "ta lumière poindra à l’aurore... Ton obscurité sera comme midi..." (Isaïe). Joyeuse perspective en vue d’un "lendemain qui chante" : Pâques !

Père Fernand BONNIN.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

JPEG - 8.9 ko

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Rencontrer Jésus

Dans l'Eglise

Diocèse de Lyon

Eglise de France

Nouvelles du Vatican