Paroisses de Roanne Saint-Paul en Roannais Saint-Pierre des Mariniers
http://eglise-roanne.fr/Careme-route-de-Paques
        Carême, route de Pâques

Carême, route de Pâques

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 9 mars 2014
  • réagir

Depuis le mercredi des cendres, la route de Pâques est ouverte. Rapprochement avec les années vécues par Israël en quête de la terre promise ; rapprochement... avec les quarante jours passés par Jésus dans le désert : "Poussé par l’Esprit", après son baptême, il devait s’y mesurer avec le "diable". Puis, direction la Galilée où, dans une région de réputation douteuse, il se ferait l’écho "de l’heureuse nouvelle."


On ne se fit pas de cadeau ; le dialogue prit plutôt l’allure d’un combat, d’un combat sur trois pistes.
- Jésus finit par avoir faim. Mais il n’y avait pas que l’estomac à crier famine, le cœur aussi ; et la Parole de Dieu était la seule à pouvoir faire l’affaire.
- Seconde épreuve : il fallait absolument détourner l’homme de Nazareth de sa mission... et si la foule pouvait se l’accrocher. Il lui suffisait de se faire valoir par quelque coup d’éclat.
Mais Jésus n’a pas à vouloir se faire valoir ; il lui suffit d’être ce qu’il est...
- Restait à lui offrir de satisfaire l’ambition qui dort en tout homme ; pour y parvenir se servir de tous les moyens possibles. Mais l’ambition de Jésus est autre : servir et non asservir. "Alors, retire-toi, Satan !" Le diable a sans doute laissé Jésus mais l’homme de tous les jours est sa victime toute désignée. C’est alors qu’apparait la nécessité de la conversion : le confort à tout prix et parfois aux dépens des autres, quitte à provoquer la jalousie ? N’y aurait-il pas moyen de gouter aussi à la parole de Dieu. L’Évangile dort peut-être sur quelque rayonnage. Un peu moins de télé, par exemple.

On se souvient peut-être de l’enseignement de Jésus : "le premier parmi vous, c’est celui qui sert !" Comment donc mettre son autorité au service de l’autre ? "Comment tenir ma place sans prendre celle des autres ?" se demandait un jeune de polytechnique. Et si au lieu de se faire valoir, nous nous contentions de vouloir savoir être ce que nous sommes vraiment, à savoir "un peu moindre qu’un dieu" ?

Père Fernand BONNIN.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Paroisse Saint-Paul en Roannais
- 16 place Berthelot 42300 Roanne
- Tél. +334 77 71 33 81
- Messe : samedi 17h à ND-de-Lourdes, dimanche 9h à St-Louis et St-Martin, 10h30 à Ste-Anne, 10h45 à Villerest
Paroisse Saint-Pierre des Mariniers
- 20 rue Cadore 42300 Roanne
- Tél. : +334 77 71 36 23
- Messe : samedi 18h à St-Roch et Ste-Thérèse, dimanche : 9h15 à ND-des-Victoires, 10h à St-Barthélémy et au Sacré-Coeur, 10h45 à St-Etienne

JPEG - 8.9 ko